Eglise Saint Etienne
Fonts Baptismaux 1703-1706

Fonts Baptismaux 1703-1706 église Saint Etienne de Liverdy en Brie
Confessionnaux 1724-1776 Retour au programme de la visite de l'église Chaire à prêcher 1787

Passez la souris sur l'inscription pour l'agrandir

A l'origine les fonts baptismaux se trouvaient ailleurs mais on ignore où. Ils ont été sculptés en 1703 et placés à cet endroit en 1706. Ils ont été offerts à l'église Saint Etienne par le curé de Liverdy-en-Brie, Damien Colandière, comme le rapporte l'inscription qui se trouve gravée dessus sur la face avant : D.C.P.C.AED.F. Damianus Colandière Presbyter Curio AEDificavit Fontes. (Damien Colandière, prêtre, curé, fit édifier ces fonts). Les initiales F.G. sont celles du sculpteur François Guyot qui a réalisé l'oeuvre en pierre de grès (on disait alors "piqueur de grès"). En face arrière on trouve l'inscription ANNO MDCCIII (Année 1703).
Ces fonts baptismaux ont coûté 30 livres. Ils étaient dotés d'une cuvette d'étain qui a été remplacée en 1718 par une nouvelle cuvette d'étain fabriquée par le sieur D'Hervilly, potier d'étain à Paris. Cette cuvette a été fondue à la Révolution.
Ces fonts étaient recouverts d'un couvercle en bois qui fermait à clef (chose obligatoire pour protéger les fonts des profanations éventuelles) et qui a été réalisé en 1706, lorsqu'ils ont été mis en place. Ce couvercle a été fait par Jean Provence, menuisier à Tournan, qui fera un peu plus tard le banc d'oeuvre. Il a coûté 4 livres.
En 1784, les fonts sont entourés d'une grille réalisée par le sieur Villain, serrurier à Sergine, pour 130 livres. Cette grille a été enlevée à la Révolution (1793) pour être fondue.

 

© Association PIERRES - Eglise Saint Etienne Liverdy-en-Brie
Contacts | Crédits | Mentions Légales | Plan du site