Santa Maria in Monticelli Eglises de Rome la façade

Santa Maria in Monticelli

Santa Maria in Monticelli est une très vieille paroisse du quartier de la « Regola » , elle tire son nom d’un petit monticule sur lequel elle est située. Grâce à sa position elle sortit indemne du débordement du Tibre que connut le quartier le soir de Noël 1598.
On trouve la première mention de cette église au septième siècle à l’époque du pape Eugène Ier ( 654-657 ) .  Elle fut restaurée et consacrée par le pape Pascal II en 1120 puis consacrée à nouveau par Innocent II le 6 Mai 1143 , une inscription dans l’église près de la sacristie en fait mémoire. Urbain III ( 1185-1187 ) y fit transférer les reliques de San Eustozio, Procolo et Golbodeo , de Santa Ninfa et de San Mamiliano archevêque de Palerme , tous martyrs du cinquième siècle.
Il semble que Santa Maria in Monticelli était appelée aussi Santa Maria in Arenula. Ce nom vient du mot renella ( asaret en français , une plante vivace ) qu’on trouve dans le nom d’une plage à proximité le long du Tibre : la « plage de la renella » . L’église fut d’abord une collégiale puis elle fut rattachée à la basilique San Lorenzo in Damaso.

Au XVème siècle elle était dénommée « de Monticellis » comme on le trouve indiqué dans le catalogue de Turin et la liste de Signorili.
La pape Clément XI ( 1700-1721 ) la fit restaurer et c’est à cette occasion que les colonnes en granite de la nef furent enfermées dans des pilastres. Benoit XIII ( 1724-1730 ) la concéda à la congrégation des pères de la doctrine chrétienne.

l'intérieur
Présentation du site Eglises de Rome
Eglises de rome , plan du centre historique