Les vertus cardinales et les vertus théologales
lexique de la foi chrétienne
La résurrection des hommes et la résurrection de Jésus au centre de la foi chrétienne
La mort , la vision chrétienne de la mort
Le symbole des apotres, de saint athanase, le symbole de césarée, de nicée et de constantinople
Les sacrements baptème eucharistie confirmation mariage confession ordre extreme-onction le sacrement des malades le sacrement de réconciliation
Les liturgies tridentines vatican II orientales ou occidentales
Le calendrier liturgique et les fetes religieuses
Les Evangiles Matthieu Marc Luc et Jean les livres de la nouvelle alliance
La Bible la bibliothèque de la foi chrétienne
Horaires des messes sénart
les églises de Brie Sénart
Ecrivez nous
Les liens vers des sites amis
La Chandeleur - Presentation au Temple
 

Le 2 Février, jour de la Chandeleur, l’Eglise célèbre la présentation de l’enfant Jésus Christ au Temple et la purification de la Vierge. Il peut paraître étonnant que la Vierge ait besoin d’être purifiée alors que Dieu l’a exempte de tout pêché. Marie est une mère juive, en se rendant au Temple ce jour là, elle se conforme simplement à la loi de Moise :
« Consacre-moi tout premier-né, prémices du sein maternel, parmi les Israélites. Homme ou animal, il est à moi. » ( Exode 13,2 )
« Quand sera achevée la période de sa purification, que ce soit pour un garçon ou pour une fille, elle apportera au prêtre, à l'entrée de la Tente du Rendez-vous, un agneau d'un an pour un holocauste et un pigeon ou une tourterelle en sacrifice pour le péché.
Le prêtre l'offrira devant Yahvé, accomplira sur elle le rite d'expiation et elle sera purifiée de son flux de sang. Telle est la loi concernant la femme qui enfante un garçon ou une fille.
Si elle est incapable de trouver la somme nécessaire pour une tête de petit bétail, elle prendra deux tourterelles ou deux pigeons, l'un pour l'holocauste et l'autre en sacrifice pour le péché. Le prêtre fera sur elle le rite d'expiation et elle sera purifiée. » ( Lévitique 12,6-8 )

Presentation de Jesus Christ au Temple - Rencontre avec Syméon

Selon certains auteurs cette fête aurait été instituée au moment du règne de l’empereur Justinien ( 483-565 ). Elle porte le nom d’Hypante ou Rencontre parce que Syméon et Anne sont venus à le rencontre de Jésus-Christ et de sa mère.
Dans le martyrologe romain attribué à Saint Jérôme ( 342-420 ) , on trouve déjà mention de cette fête. Elle daterait donc du début du cinquième siècle.   
Selon le témoignage de la vie du saint abbé Théodose, cette fête aurait été célébrée le 5 Janvier à Jérusalem à partir du milieu du cinquième siècle.

Quant à l’intégration du rite païen de la « fête des chandelles » ou « procession des cierges » dans la célébration de cette fête les avis sont partagés.
Les romains célébraient deux fêtes au mois de février : les Lupercales en l’honneur du dieu Pan , une fête de la fécondité , et les Amburbales. Lors des Amburbales, les romains organisaient des processions aux flambeaux pour se réjouir de leurs victoires sur les autres peuples.
Le pape Innocent III ( pape de 1198 à 1216 ) pense que la procession de la chandeleur a été substituée à celle que faisaient les païens pendant la nuit en l’honneur de Cérès ( déesse de l’agriculture, des moissons et de la fécondité ).
Il donne ainsi à Saint Gélase ( pape de 492 à 496 ) qui a aboli les Lupercales un rôle central dans la mise en place de la célébration de la chandeleur, fête de la lumière, de la purification et de la fécondité.
D’après Benoit XIV ( pape de 1740 à 1758 ) dans son « Traité des fêtes » , Saint Gélase aurait bien aboli les Lupercales mais c’est Sergius Ier ( pape de 687 à 701 ) qui aurait instauré le rituel païen des « processions des cierges » en l’honneur de la Vierge Marie le jour de la Chandeleur.

La tradition des crêpes viendrait d’une distribution de galettes de froment organisée par le pape Gélase pour nourrir les pèlerins venus très nombreux à Rome pour la fête de la chandeleur 492.