Les vertus cardinales et les vertus théologales
lexique de la foi chrétienne
La résurrection des hommes et la résurrection de Jésus au centre de la foi chrétienne
La mort , la vision chrétienne de la mort
Le symbole des apotres, de saint athanase, le symbole de césarée, de nicée et de constantinople
Les sacrements baptème eucharistie confirmation mariage confession ordre extreme-onction le sacrement des malades le sacrement de réconciliation
Les liturgies tridentines vatican II orientales ou occidentales
Le calendrier liturgique et les fetes religieuses
Les Evangiles Matthieu Marc Luc et Jean les livres de la nouvelle alliance
La Bible la bibliothèque de la foi chrétienne
Horaires des messes sénart
les églises de Brie Sénart
Ecrivez nous
Les liens vers des sites amis
La messe chrismale - Consécration du Saint Chrême et bénédiction de l'huile des catéchumènes et de l'huile des malades

La messe chrismale

... réunit chaque année les prêtres, les diacres et les fidèles d’un diocèse autour de l’évêque. Elle a normalement lieu le matin du jeudi saint dans la cathédrale mais le missel romain donne la possibilité d’anticiper cette célébration à un autre jour de la semaine sainte. La messe chrismale peut aussi être célébrée dans les autres églises du diocèse pour faciliter la venue des fidèles.

L’adjectif chrismale vient du grec khrisma qui signifie « onction, huile ». En effet, c’est pendant la messe chrismale que l’évêque bénit l’huile des malades et celle des catéchumènes et consacre le saint chrême. Mais c’est aussi pendant cette célébration que les prêtres et les diacres renouvellent leur engagement de service auprès de l’évêque.
Dans son « Traité des fêtes » Benoit XIV ( pape de 1740 à 1758 ) dit que la messe chrismale a été fixée au jeudi saint vers le septième siècle mais qu’elle aurait pu être fixée à n’importe quelle autre date.
D’après saint Thomas d’Aquin cette cérémonie est prévue le jeudi saint pour deux raisons. D’une part, c’est l’avant-veille du Samedi saint où le saint chrême est utilisé dans l’administration du sacrement du Baptême lors de la veillée pascale. Mais le Jeudi saint est avant tout le jour de l’institution de l’Eucharistie. C’est donc un jour adapté pour renouveler l’engagement sacerdotal , réponse à l’appel de Jésus-Christ « Faites ceci en mémoire de moi » et à la bénédiction des matières utilisées pour les sacrements qui se rapportent d’une certaine façon à celui de l’Eucharistie.

Chaque responsable de secteur pastoral doit aller tous les ans prendre les saintes huiles, il peut aussi rapporter le reliquat de celles de l’année précédente. Les saintes huiles bénites lors de la messe chrismale seront utilisées durant les célébrations sacramentelles tout au long de l’année. Il s’agit :

  • Du saint chrême fait d’huile d’olive mêlée de baumes aromatiques ou de parfum. C’est l’évêque lui même qui effectue le mélange pendant la messe chrismale avant de consacrer l’huile parfumée. Autrefois les évêques demandaient une contribution des prêtres pour cette confection, ils l’appelaient « denarii chrismales ». L’ onction avec le saint chrême est le symbole du don de l’Esprit saint. Elle est le signe principal du sacrement de la confirmation et un signe secondaire du baptême et de l’ordination.
    « L'Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m'a consacré par l' onction » (Lc 4, 18).
    « Rendons grâce à Dieu qui nous entraîne sans cesse dans son cortège triomphal dans le Christ, et qui répand par nous en tous lieux le parfum de sa connaissance. Car nous sommes pour Dieu la bonne odeur du Christ, pour ceux qui vont vers leur salut comme pour ceux qui vont vers leur perte ; pour les uns, c'est un parfum qui de la mort conduit vers la mort ; pour les autres, de la vie vers la vie. » (2 Co 2, 14-16).
    Le saint chrême est utilisé aussi dans la consécration des évêques, celle du calice et de la patène ( petit plat d’or ou d’argent qui sert à mettre l’hostie pendant la messe ), dans la dédicace des églises et des autels ainsi que dans la Bénédiction des cloches.
  • De l’huile des catéchumènes faite d’huile d’olive pure. L’huile est signe d’abondance et de joie, elle purifie ( onction avant et après le bain ) et elle rend souple ( onction des athlètes et des lutteurs ) ; elle est signe de guérison, puisqu’elle adoucit les contusions et les plaies et elle rend rayonnant de beauté, de santé et de force.
    L’ onction est faite dans les mains des catéchumènes. Elle a lieu pendant les étapes de préparation au baptême des adultes ou pendant la cérémonie elle même. Elle signifie purification, souplesse et fortification. Comme le lutteur s’enduit le corps d’huile pour que son adversaire ait le minimum de prise sur lui , l’ onction des catéchumènes vise à ce que le pêché ait le minimum de prise sur eux.
  • De l’huile des malades faite aussi d’huile d’olive pure. Par l’ onction le malade est recommandé au Seigneur pour qu’il le soulage et le sauve.
    « Si l'un de vous est malade, qu'il appelle ceux qui exercent dans l'Église la fonction d'Anciens : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d'huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et, s'il a commis des péchés, il recevra le pardon. ». (Lettre de saint Jacques aux Chrétiens 5, 14-15) .
    L’ onction est faite sur le front et les mains du malade. Elle est reçue lors d’une célébration communautaire ou dans l’intimité. Un malade peut recevoir plusieurs fois l’ onction.

Sources

  • Catéchisme de l'église catholique
  • Guide des traditions et coutumes catholiques. Bayard
  • Dictionnaire de liturgie . Abbé Migne
  • Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

 

Les huiles saintes pendant la messe chrismale

Thème(s) de la page : messe chrismale, saint chrême, onction, onction chrismale, jeudi saint, huiles saintes